La production des événements dans un Roman de la fiction pure n’est pas toujours facile. Quand on raconte sa vie ou la vie des autres, c’est évidement sans problème. En se promenant sur les planètes extrêmes et les galaxies inconnues, l’imagination se perd parfois dans tas de banalités d’une illogique aventure infinie. Dans ce cas, il faut tout arrêter, lire quelques poèmes ou s’endormir pour trouver dans le rêve ce que manque aux personnages.

Publicités