Le mal qu’on me dit est loin d’être le mal de mon esprit, dans mon esprit, par mon esprit. Je ne comprends point pourquoi certaines mères racontent n’importe quoi sur leur fils. D’accord je ne suis pas devenu le paysan connu et reconnu, ni le prof des maths dans notre petit village, mais la Poésie créative et scientifique n’est pas mal non plus. Il est vrai que ma sœur vit un destin noble et plein de charme, dont plus lumineux aux yeux de mes parents, mais je suis sûr que l’artiste et philosophe n’est vraiment pas un bleu pendant toute sa vie. De Platon au Aristote dans les racines de mon être et de Jésus dans mon âme, il ne faut jamais imaginer un drame. Les gens comme moi agissent pour le bonheur et la paix de notre triste humanité. De cette invention du chronossino qui m’obsède, l’humanité maîtrisera l’espace d’un instant à l’autre pour pouvoir exploiter les multiples ressources définies du vaste multivers infini.

Publicités