Qu’est-ce qu’on est bleu de cette journée blanche! D’habitude mes phrases ne disent rien d’exceptionnel, et de ce fait je me donne la totale liberté. Quelque part les humains tuent les autres humains, et je ne peux rien faire. Même cette tristesse chez moi, c’est pour exprimer un proteste peut-être ? Quelque part les gens mangent les animaux, les animaux tuent les autres animaux, et je ne peux rien faire. Je peux ne pas manger les animaux, ne pas manger les plantes, ne pas manger les légumes, ne pas manger les fruits, ne pas manger du tout. Ne pas bouger, ne pas manger, ne pas dire, ne rien écrire pendant une journée blanche, moi le bleu.

Publicités