De cette invisibilité, je suis encore plus déconstruit. Ma pensée illogique se cherche dans les longues formules et formulations de la physique quantique. Caché dans l’autre dimension, mon Jésus encourage mon art en illuminant mon âme, en inspirant mon esprit. J’entends mon propre histoire dans le chuchotement du vent de Sud : « Il y avait des gens qui t’aimaient, je t’assure que c’est vrai. » Ils sont dans leur tombeau, ils sont dans mon esprit, ils sont vivants parce que ma belle Poésie espère vaincre l’oubli. Tout était vrai, d’accord, là où se nourrissait mon corps.

Publicités