Ce César, le  maître du Temps, il a dû marcher nu devant l’horloger de la Voie Lactée. Comme ça, d’ailleurs, on a nos semaines et nos mois. Plus haut, sur une autre planète peut-être, certains rêvent de la relativité, des frères qui se déplacent dans l’univers pour le plaisir de monsieur Einstein. Peu importe, on ne lâche pas  la surface de l’instant présent, car l’illusion est notre seule alliée.

Publicités